Amar Benadouda, président de l’APC de Guenzet, dans la wilaya de Sétif est le doyen des maires algériens. Il a annoncé sa démission en soutien au mouvement contre le 5e mandat du président Bouteflika, dans une lettre, parvenue à notre rédaction.

Né en 1931, Amar Benadouda a été élu maire de la commune de Guenzet au Nord-Ouest de Sétif en 2017. Avant son élection, il a assumé, de l’indépendance à sa retraite, diverses responsabilités au sein du Secteur Public,

Voici la lettre intègrale de Amar Benadouda:

“S’il est des rendez-vous qu’il est inadmissible de rater pour les hommes et les femmes d’une nation, ce sont ceux que nous avons avec l’appel de l’histoire. Ces rendez-vous sont décisifs, cruciaux, d’où leur rareté. Le peuple n’a jamais manqué ces rendez-vous. Et l’histoire est à nouveau à nos portes.

Elle frappe obstinément à nos consciences, comme avant, quand démunis de tout, nous avons libéré le pays du joug colonial. Aujourd’hui, le peuple algérien et sa jeunesse courageuse, pétris d’une conscience politique aiguë et d’une responsabilité sans faille nous donne à voir, à moi et à ma génération, et par la même occasion au monde qui nous observe, une ultime leçon de bravoure, de dignité et un dernier rendez-vous avec l’histoire.

Ils sont des millions dans la rue pour prendre en main leur destin et à vouloir le construire librement, selon les exigences de leur époque comme le furent les notre à notre époque. Il est de notre devoir de les écouter, de les accompagner et de faire corps avec leurs revendications et leurs mots d’ordres.

C’est pour toutes ces raisons que je soutiens ce mouvement de contestation populaire et pacifique qui dit non au 5eme mandat. Et pour toutes ces raisons, j’ai décidé de démissionner comme président de l’APC de Guenzet nith Yaala Wilaya de Sétif.

Dr Amar Benadouda; Doyen des présidents d’APC d’Algérie, P/APC de Guenzet”.