Certaines conditions d’éligibilité pour lancer un site web-marchand avec paiement en ligne sont rédhibitoires et ne facilitent pas la tâche aux entrepreneurs du e-commerce. « Les coûts d’installation dépassent les 500 000 DA avec une obligation d’hébergement en Algérie et en .DZ, ne sont pas de tout rentable pour les jeunes startups » a déclaré à Maghreb Emergent, Samir Bouazabia, manager du site web marchand Batolis.com, lors du lancement, dimanche dernier, de la caravane « Génération Digital » pour la promotion du paiement électronique.

 

Selon ce professionnel du commerce électronique, « l’ensemble des sites existants actuellement ne proposent pas le paiement en ligne, sauf les grands facturiers de services. La nouvelle loi qui vient d’arriver nous donne en théorie un statut de vrai web-marchand et en plus éligibles vis-à-vis de la loi et reconnu en tant que tels ».

Pour M Bouazabia  « maintenant que cette loi est bien effective et publiée dans le journal officiel, nous allons commencer nos démarches auprès des banques pour voir les procédures d’intégration du paiement en ligne sur notre plateforme Batolis ».

Insistant sur les « coûts d’installation très élevés et qui n’encourages pas les startups du e-commerce », Samir Bouazabia a déclaré que « pour nous, ce n’est pas intéressant de se précipiter à lancer quoi que ce soit maintenant, en attendant  que ces offres de la part des organismes publiques se démocratisent ».

Pour ce qui est du paiement sur TPE, « les opérations de distribution sont en cours et notre Site possède deux. On ne paye aucun sou sur le fonctionnement. Sauf les taxes sur les opérations, qui sont de l’ordre de 2 Da par opération de moins de 2000 DA et de 6 DA pour les opérations supérieurs à 2000 DA », a indiqué Samir Bouazabia.

 » Il y aura prochainement une subvention accordée aux jeunes startup du e-commerce et les différentes institution concernée (GIE Monétique et la SATIM), à condition de respecter le délai de 6 mois pour héberger les plateformes dans des serveurs en Algérie » précise-t-il.

Le fondateur de la plateforme e-commerce Batolis.com, n’a pas manquer l’occasion pour exprimer son optimisme vis-à-vis de l’opération « génération Digital » pour la promotion du paiement électronique (en ligne et TPE) et appeler tous les citoyens à sortir leurs cartes et à les utiliser ».