Le dixième Forum urbain mondial, qui a attiré à Abou Dhabi plus de 13.000 participants, s’est achevé jeudi sur un appel à l’action commune pour assurer un meilleur avenir aux villes et aux communes, a-t-on appris du site de l’ONU.

Au cours des six jours de réunion tenue dans la capitale des Emirat arabes unis, les participants ont insisté sur l’importance d’un objectif commun : laisser un héritage d’un monde meilleur aux générations futures, a déclaré la directrice exécutive de l’agence des Nations Unies pour les affaires urbaines (ONU-Habitat), Maimunah Mohd Sharif, lors de la cérémonie de clôture.

Les actions déclarées au cours du forum comprennent les engagements des organisations internationales, des gouvernements nationaux, locaux et régionaux, du secteur privé, de la société civile, des universités et d’autres acteurs pour les deux prochaines années et au-delà, afin de soutenir la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU.

Le Forum urbain mondial (FUM) est une rencontre bisannuelle, créé en 2001 par les Nations Unies, pour traiter des problèmes les plus urgents auxquels est confronté le monde,à savoir l’urbanisation rapide et son impact sur les communautés, les villes, les économies, le changement climatique et les politiques.

Le prochain Forum urbain mondial se tiendra en 2022 à Katowice, en Pologne, et aura pour ambition de montrer la transformation urbaine qui a eu lieu en Europe centrale et orientale au cours des 30 dernières années, a fait savoir la ministre des Fonds de développement et de la Politique régionale de la Pologne, Malgorzata Jarosinska-Jedynak.