Algérie Benhadid
Il ne reste que Gaïd Salah comme obstacle à l’ambition de Saïd Bouteflika.

Le général à la retraite, Hocine Benhadid a été interpellé aujourd’hui et mis sous mandat de dépôt sur décision du tribunal de Sidi M’hamed (Alger). Il a été incarcéré à la prison d’El Harrach, a appris Maghreb Emergent de sources proches de sa famille. Les mêmes sources précisent que l’ancien général était déjà malade depuis quelque temps.

Le 22 mars 2018, Hocine Benhadid avait été condamné à un an de prison avec sursis et à une amende de 20000 dinars suite à des propos qu’il avait tenus à l’occasion de deux entretiens accordés à à Radio M, la web radio de Maghreb Emergent, et à la chaîne de télévision privée El Magharibia, en 2015.

Il a été arrêté le 30 septembre 2015 et mis sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach. Le 12 juillet 2016, il a été remis en liberté
pour raisons de santé, après plus de neuf mois de détention.