Le gouvernement a adopté, mercredi, un projet de décret présidentiel portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale pour le développement de la numérisation, annonce un communiqué des services du Premier ministère.

Le projet a été présenté par la ministre de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique, Iman-Houda feraoun, à l’issue d’une réunion présidée par le Premier ministre, Noureddine Bedoui. Il sera lancé avant la fin de l’année en cours.

Ce projet a pour but de « redynamiser l’activité économique dans les domaines de l’innovation, unifier les vues et mettre en place une stratégie unifiée et globale dans le domaine du numérique et utiliser les technologies de l’information et de la communication à travers la création d’une Agence nationale pour le développement du numérique chargée de l’élaboration, du suivi et de la mise en oeuvre de cette stratégie et ce avec la contribution de tous les départements ministériels, les instances, le secteur économique et la société civile », précise le communiqué.

Le Premier ministre a décidé la tenue d’assises nationales de haut niveau, sous sa supervision, « consacrées à l’évaluation du taux de numérisation des établissements et administrations publiques, à donner une forte impulsion au lancement de la mise en place de la stratégie nationale dans le domaine de la numérisation, en chargeant la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique », indique le même communiqué.

Le gouvernement indique que « la création de cette agence intervient également pour consolider les incitations et les facilitations entreprises en faveur de cette catégorie de start-up notamment dans le projet de loi de finances 2020 ainsi que des recommandations de la rencontre nationale organisée septembre dernier au profit des start-up ».