Le ministre de la Communications et porte-parole du gouvernement, Hassan Rabahi, a déclaré ce dimanche que l’Etat va abandonner le financement non conventionnel , basé sur ce qui est appelé la planche à billets.

« L’ère du financements non conventionnel est révolue », a déclaré Rabhi, en réponse à une question de l’APS, sur la politique des subventions de l’Etat et les mesures prises pour éviter la poursuite de la baisse des réserves de change de l’Algérie.

Il a ajouté à ce propos que « le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter les risques qui pourraient nuire à l’économie nationale ».

Rabahi qui est intervenu en marge du lancement d’un programme de formation sur l’environnement destiné à la presse nationale, a souligné que « la responsabilité de la préservation du pays et de l’économie nationale ainsi que de la sécurité de ses institutions implique tout le monde ».

Rappelons qu’il y a quelques semaines, la Banque d’Algérie a assuré qu’elle s’était opposé au financement non conventionnel, précisant que la décision avait été prise par le gouvernement sous l’influence d’un groupe d’experts.