Photo conférence Elafruits et Agrana
La SPA Elafruits est aujourd’hui le fournisseur privilégié des industriels algériens spécialisés dans la fabrication des yaourts, boissons, biscuits et glaces. Elle emploie plus de 80 personnes.

Elafruits, leader sur le marché algérien des préparations de fruits a signé jeudi à Akbou (Béjaia) un partenariat de rachat de 49% de ses parts par le groupe agroalimentaire autrichien Agrana. « Il s’agit d’un partenariat stratégique pour nous, et notre premier objectif est d’exporter nos produits et de garder notre place de leader sur le marché local», a déclaré, Batouche Boussad, directeur de la SPA Elafruits, lors d’une cérémonie organisée au sein de l’usine à la zone industrielle Taharacht à Akbou.

La société Elafruits fondée en 2008 dans le cadre d’une joint-venture algéro-portugaise (SPA Frulac), devenue à 100% algérienne en 2014, détenu par l’investisseur Batouche Boussad, a ouvert encore une fois son capital à un investisseur étranger et « ce n’est pas n’importe lequel, c’est le meilleur au monde et ce partenariat ne peut être que gagnant-gagnant », insiste Batouche Boussad.

De son côté, le président-directeur général du groupe autrichien Agrana a indiqué que « ce partenariat avec la société Elafruits fait partie d’une stratégie globale du groupe et le potentiel de croissance est énorme. D’ailleurs, « la priorité dans notre mission est d’assurer une meilleure organisation, marketing et innovation, mais aussi conquérir le marché africain ». Et d’ajouter que « le marché algérien affiche un grand potentiel en termes de consommation des préparations de fruits pour les yaourts, qui est d’ailleurs le plus fort dans la région Afrique du nord ». Il a aussi assuré que le groupe Agrana ne compte pas seulement rester dans la seule activité des préparations de fruits, mais il « compte élargir ses productions à d’autres secteurs comme les arômes ».

Ce partenariat avec le groupe Elafruits est le troisième rachat réalisé par le groupe autrichien. Les deux autres ont été effectués en Argentine et en Inde.

L’unité de production sise à Akbou produit actuellement environ 5000 tonnes par ans et avec ce partenariat, les deux parties projettent d’augmenter la capacité des deux lignes de production que détient cette usine à 15000 tonnes par an.

Pour rappel, la SPA Elafruits est aujourd’hui le fournisseur privilégié des industriels algériens spécialisés dans la fabrication des yaourts, boissons, biscuits et glaces. Elle emploie  plus de 80 personnes. L’entreprise a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros. « Chez Elafruits, nous partageons une vision commune, offrir aux industriels la qualité et la saveur des fruits algériens. Dans cet objectif, nous sélectionnons nos fournisseurs avec soin et cherchons à développer l’agriculture », ajoute Batouche Boussad.