La plate-forme numérique des documents administratifs destinée aux ressortissants algériens nés et installés à l’étranger a été lancée officiellement mercredi par le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bédoui au niveau de la commune d’Alger centre.

Durant la présentation de la plateforme en question, le directeur général de la modernisation au ministère l’Intérieur Abderrazak Henni a indiqué que ce système vise essentiellement à se rapprocher des citoyens et qu’il a été conçu avec la collaboration des ministères de l’Intérieur et celui des Affaires étrangères. Il est destiné aux ressortissants algériens nés et installés à l’étranger.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé que grâce à la modernisation et la numérisation de l’administration , les 1541 communes du pays sont connectées, ainsi que les différents ministères. Selon lui, la base de données de ce système contient aujourd’hui plus de 100 documents administratifs, dont 67 millions d’actes de naissance, 7 millions actes de décès et 15 millions de d’actes de mariage.

Prenant part à cette cérémonie de lancement, le ministre des Affaires étrangère, Abdelkader Messahel a indiqué que cette opération rentre dans le cadre du développement et de la modernisation de l’administration et de son rapprochement du citoyen. Citant, le passeport biométrique, le ministre a révélé que 90% des ressortissants algériens installés à l’étranger ont récupéré leur passeport biométrique.

Messahel rappellera les avantages de cette opération de modernisation du système de délivrance des documents administratifs. Il dira à cet effet que cela donne la possibilité de retirer les certificats de nationalités et les casiers judiciaires sans se déplacer physiquement aux les tribunaux, la correction des erreurs administratives sur les documents sur une simple demande via le net. Il permettra également aux ressortissants algériens de demander tout type de documents administratifs en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur.