Selon le ministre du Commerce, Said Djellab, plusieurs produits agricoles seront soumis à un système de prix référentiels.

« Des prix référentiels et non des prix plafonnés », insiste le ministre et qui assure que ces prix seront abordables et acceptés par les producteurs et les commerçants de gros et de détail ».

Said Djellab a souligné aussi que « 530 nouveaux marchés de proximité de fruits et légumes seront ouverts pendant le mois sacré ». Il a mis en garde les commerçant contre « toute tentative de spéculation sur les prix ».

Le ministre a déclaré aussi que les prix des viandes bovines « ne dépasseront pas les 800 DA le kilogramme ».

Pour ce qui est des marchés informels, le ministre a assuré qu’ils ne seront pas éradiqués, mais«seront encadrés et formalisés par les services de contrôle de la tutelle ».