Maroc Mobile
Le revenu moyen par minute de la téléphonie mobile a baissé de 15% (DR.)

 

Lancée en juillet 2015, la 4G ne figure pas encore dans les tableaux de bords de l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), le régulateur marocain des télécoms. Les derniers chiffres publiés montrent que le mobile domine largement l’Internet dans le pays. Lecture des résultats du 3e trimestre 2015.

A fin septembre 2015, le parc Internet a atteint 13.898.409 abonnés réalisant un taux de croissance trimestriel de 23,47% et annuel de 63,54%, selon le rapport trimestriel de l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT).  Le taux de pénétration de l’Internet passe ainsi à 41,06%. Il reste dominé par l’Internet mobile dont les  abonnements représentent 92,17% du parc Internet global. Ce segment a enregistré un taux de croissance trimestriel de 25,72% et annuel de 69,58%, souligne le rapport.

Dans le détail, il précisé que les abonnements Internet Mobile (3G) combinant « Voix + Data » s’élèvent à 11.885.037 (92,78% du parc Internet Mobile) et enregistrent un taux de croissance trimestriel de 30,09% et annuel de 92,73%.  Les abonnements Internet Mobile de type « Data Only » atteignent, quant à eux,  924.993 (7,22% du parc Internet Mobile) et marquent une baisse de 12,14% par rapport à fin juin 2015 et de 33,31% sur une année.

Le parc des abonnés Internet fixe (ADSL) a enregistré une hausse trimestrielle timide de 1,99% au cours du troisième trimestre de l’année 2015 et de 15,27% sur une année, atteignant 1.086.702 abonnés. Les accès ADSL ayant un débit supérieur ou égal à 4 Mbits/s représentent 99,88% des abonnements ADSL au Maroc à fin septembre 2015. Dans le détail, l’accès à un débit de 4 Mbits/s représente 78,60% des abonnements ADSL en septembre 2015, suivi du 8 Mbits/s avec 11,75% et du 12.Mbits/s avec 8,59%. Les abonnements de 2 Mbits et moins représentent une part insignifiante de 0,13% de l’ensemble du parc ADSL.

Le parc des abonnés Internet bas débit (classique et forfait) a atteint 518 abonnés en septembre 2015 soit une baisse de 6,16% sur un trimestre et de 19,44% sur une année. Les accès Internet via des liaisons louées (LL) ont atteint 1.159 à la même période. Ce parc est en stagnation par rapport au trimestre précédent (- 0,09%) et enregistre une légère hausse de 0,61% sur une année.

Monopole de l’opérateur historique sur l’ADSL

L’opérateur historique Itissalat Al Maghreb (IAM) détient 53,91% des parts du marché global de l’Internet (fixe et mobile), suivi de Medi Telecom avec 24,55% et de Wana Corporate avec 21,54%. Dans les abonnements Internet ADSL (fixe), l’opérateur historique détient toujours le monopole avec 99,97%, laissant à Wana Corporate les 0,03% restants. Ce qui n’est pas le cas de l’Internet mobile où IAM ne détient que la moitié du parc des abonnements (49,99%), suivi de Medi Telecom avec 26,64% et de Wana Corporate avec 23,37%.

Concernant l’évolution de la facture moyenne mensuelle par client Internet, le rapport de l’ANRT fait ressortir une baisse de 4%, passant ainsi de 25 DHHT/mois/client à fin septembre 2014 à 24 DHHT/mois/client pour la même période de 2015. Pour l’Internet Mobile, la facture moyenne par mois et par client est passée de 18 DHHT à fin septembre 2014 à 17 DHHT à fin septembre 2015, soit une baisse de 6%. Pour l’ADSL, cette facture est passée de 91 DHHT/mois/client au 30 septembre 2014 à 95 DHHT/mois/client pour la même période de 2015 enregistrant ainsi une hausse de 4%.

Léger recul des abonnements prépayés

S’agissant du parc des abonnés à la téléphonie mobile, l’ANRT l’estime à  44.448.887 à fin septembre 2015, en hausse de 3,34% sur un trimestre et de 0,43% sur une année. Le taux de pénétration au terme du troisième trimestre 2015 est de l’ordre de 131,32%, ajoute le rapport. A fin septembre 2015, le parc des abonnés du postpayé a augmenté de 9,47% et celui du prépayé de 2,98% par rapport à fin juin 2015. Sur une année, le parc des abonnés au postepayé mobile a réalisé une hausse de 15,47% contrairement à celui du prépayé qui a marqué un léger recul de 0,39%.

Le revenu moyen par minute (ARPM : Average Revenue Per Minute) de la téléphonie mobile au Maroc a baissé de 15% par rapport à son niveau enregistré à la même période de 2014, passant de  0,33 DHHT/min à fin septembre 2014 à 0,28 DHHT/min à fin septembre 2015. Alors que l’usage moyen sortant mensuel par client mobile a augmenté de 6,5% durant cette période, en passant de 92 à 98 minutes/client/mois. Pour le postpayé, cette croissance est de l’ordre de 20% alors qu’au niveau du mobile prépayé, l’usage moyen a connu une stagnation  durant la même période.

Le parc global d’abonnés à la téléphonie fixe a atteint 2.295.893 abonnés enregistrant une baisse trimestrielle de 1,72% et annuelle de 10,78%. Le taux de pénétration enregistré au terme de ce trimestre est de 6,78%. Le trafic sortant du fixe a atteint 814,6 millions de minutes marquant une baisse de 12,03% par rapport au deuxième trimestre 2015 et de 9,99% sur une année.  Le revenu moyen par minute fixe est passé, quant à lui, de 0,77 DHHT à fin septembre 2014 à 0,9 DHHT à fin septembre 2015, marquant ainsi une hausse de 17%. L’usage moyen sortant mensuel par client fixe a connu une hausse de 5% entre fin septembre 2014 et fin septembre 2015 passant de 119 minutes par mois à 125 minutes par mois.