Le nouveau PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Kamel-Eddine Chikhi, a révélé les grands axes de son programme, au cours de la prise de ses fonctions ce dimanche, en remplacement de Rachid Hachichi.

Selon un communiqué de Sonatrach, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, qui a présidé la cérémonie d’installation, a indiqué que la nomination de M. Chikhi « s’inscrit dans la continuité de tout ce qui a été entrepris au niveau de Sonatrach ».

Il a ajouté que « les défis sont importants, notamment l’exploitation et la valorisation des ressources à travers le développement de l’exploration. Ceci, afin de couvrir la demande intérieure en énergie mais aussi, l’accroissement des revenus en devises pour le pays ».

Pour sa part, le nouveau P-DG de Sonatrach a évoqué l’importance de développer le domaine des industries pétrochimiques, en insistant sur la nécessité de faire participer les petites et moyennes entreprises.

Par ailleurs, Chikhi a indiqué que ses efforts devraient être concentrés sur la recherche et l’exploration, en plus de réévaluer et de revoir les réserves actuelles, pour les augmenter et compenser ce qui a été consommé. Par la même occasion, le nouveau P-DG de Sonatrach a fait l’éloge de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, soulignant qu’elle « attirerait les investisseurs tout en développant la compétitivité sur le marché des hydrocarbures ».