Dans un nouveau discours prononcé ce mardi à partir d’Oran, le chef d’Etat major, Ahmed Gaïd Salah, a affirmé que « le peuple refuse catégoriquement l’ingérence du Parlement européen.

Pour Gaïd Salah, « le peuple a donné une leçon de patriotisme à tout le monde », à travers des manifestations qu’il a qualifiées «d’imposantes ».

Le vice-ministre de la Défense a salué, par ailleurs, « la détermination du peuple algérien à travers le pays à participer activement aux prochaines élections présidentielles et à se rassembler autour de son armée pour soutenir sa sincère position».

Il a ajouté que « la prochaine élection présidentielle est une continuation du chemin du 1er novembre 1954 » et que « la ruée populaire que connait l’Algérie est un signal de délivrance », d’après lui.