Près de la frontière algéro-tunisienne – Crédit Photo : Mélanie Matarese

Le projet de loi de finances 2020 (PLF) prévoit une augmentation de la taxe imposée aux Algériens se rendant en Tunisie par route. Celle-ci est supposée passer de 500 à 1000 Da.

Cette augmentation concerne aussi les autres pays frontaliers accessibles par route.

Dans sa section 3 relative au timbre, le projet de loi de finances, dans son article 33, modifie en effet, l’article 128 du code du timbre, et fixe la dite taxe forfaitairement à 1000 Da.

Dans l’exposé des motifs qui accompagne cette mesure, il est expliqué que le montant de cette taxe de 500 DA n’a pas fait l’objet de révision depuis l’année 2000. « A ce titre, il devient impératif d’actualiser ce droit de timbre, en le relevant de 500 DA à 1000 DA », est-il indiqué. Tout en soulignant que cette mesure contribue à une amélioration des recettes fiscales ordinaires du budget de l’Etat.