M Djamel Guidoum a annoncé que son entreprise produira la carte de paiement électronique en 2020.

IRIS, le producteur algérien qui a à son actif la mise sur le marché de l’Android TV, lorgne le marché de la CEDEAO (Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest). Une communauté qui compte 400 millions d’habitants. Annonce en a été faite par M Djamel Guidoum, patron de cette société. 

IRIS est en négociation avec les Allemands et les Français, a également fait savoir le même responsable en se fixant également l’objectif d’atteindre les Etats-unis, aux fins d’exporter le produit algérien badgé IRIS.

M Djamel Guidoum a, en outre, signalé que son entreprise produira la carte de paiement électronique en 2020. IRIS a une capacité nominale de production de 1 million 200 000 TV/ an. Il est leader sur le marché des téléviseurs avec une part de marché de 42%. Il exporte déjà le petit écran vers les différents pays du Maghreb, le Mali et les Emirates arabes unis. Ces produits sont certifiés CE. IRIS qui s’oriente également vers le développement du contenu TV vient d’inaugurer son complexe électronique à Sétif, celui-ci s’étend sur trois niveaux et a une surface totale de plus 20 000 m2.

Cette acquisition qui confère davantage de visibilité à IRIS abritera la production de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs. Notons qu’à ce titre le ministre de l’Industrie et des mines M Youcef Yousfi a invité le responsable d’IRIS à prévoir la mise à la disposition des écoles algériennes d’ordinateurs, avec un prix qui sera étudié. IRIS, après quinze ans d’existence, affiche un chiffre d’affaires éloquent de 300 millions de dollars.