Le méga projet de réalisation du port d’El Hamdania à Cherchell, sera soumis au Gouvernement pour réexamen, a déclaré ce mardi à Tipasa, le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali.

Le ministre a indiqué que le projet du Port Centre, dont l’assiette d’implantation a été précédemment sélectionnée au niveau de la région d’El Hamdania, à l’est de Cherchell, « sera soumis ultérieurement au Gouvernement en vue de prendre une décision à son propos » Le ministre a par ailleurs expliqué : « Le projet sera réexaminé sous tous ses aspects socio-économique, et stratégique, jusqu’à son impact au volet agricole ». Le ministre a enfin souligné les « besoins en infrastructures requis par ce mégaprojet, dont une ligne ferroviaire et une autoroute ».

Rappelons que le projet pharaonique du port de Cherchell, avait fait couler beaucoup d’encre. L’on a même évoqué l’annulation de ce projet puis son transfert à Annaba, pour moult raisons, dont « une étude complaisance, finalement bâclée et arrosée de pots de vins » Mais également la structure du sol sur lequel devait être bâti le projet. 

Le coût initial de réalisation  annoncé était estimé à 3,6 milliards de dollars. Le projet du port centre d’El Hamdania avait été présenté comme une des « plus importantes infrastructures maritimes de la région méditerranéenne et du continent africain ». Il avait pour autre vocation la levée de la pression sur le port d’Alger. Il devait enfin être un pôle de développement industriel, relié aux réseaux ferroviaire et autoroutier.