Le groupe de militants et d’étudiants qui organisent quotidiennement à 17H un  rassemblement à la Grande poste d’Alger depuis samedi 13 avril 2019, a opté aujourd’hui pour un rassemblement silencieux sous le slogan « la meilleure réponse à la répression est le silence ».

Une vingtaine de militants et de citoyens ont scotché leurs bouches et se sont assis par terre pas loin des marches de la Grande poste. Sans aucun bruit, ils ont levé des pancartes sur lesquelles ils ont dénoncé la répression. Ce même groupe a été victime de la répression plusieurs fois cette semaine. Plusieurs militants, étudiants et journalistes ont été violemment arrêtés et relâchés. Les jeunes filles dénudées au commissariat de Beraki cette semaine et qui ont fait l’actualité, font également  partie de cet infatigable groupe de citoyens qui lutte pour la libération des espaces publics en Algérie. Le président du Rassemblement action jeunesse (RAJ), Abdelouaheb Fersaoui nous a déclaré que ce rassemblement calme  et sans bruit   était un message aux autorités qui répriment des actions pacifiques. Il a souligné que les forces de l’ordre encerclait leur petit groupe sans intervenir. Une vingtaine de minutes plus tard, les protestataires ont applaudi fort leur action et ont quitté les lieux en se donnant rendez-vous pour le lendemain, même endroit même heure.