Image : facebook

Le tribunal de Dar El Beida a condamné le supporteur algérien ayant brandi, en Egypte, une pancarte sur laquelle était écrit “Yetnahaw Ga3”, à un an de prison ferme et 50.000 Da d’amende. 

Il a été accusé d’avoir “porté atteinte”, à travers cette pancarte, d’“exposition de tracts de nature à nuire à l’intérêt national”, selon la chaîne de télévision privée Ennahar. 

Les deux autres personnes,expulsées pour avoir introduit des fumigènes au stade du 30 juin, ont été condamnés à 6 mois de prison avec sursis et 20.000 Da d’amende. 

Les trois supporteurs ont été placés sous mandat de dépôt à la prison El Harrach le 26 juin dernier, à leur rapatriement d’Egypte.