Dans un communiqué rendu public ce mardi, le Syndicat national des magistrats (SNM) a décidé de mettre fin à la grève à partir de demain mercredi 6 novembre. Une grève qui a commencé le 27 octobre dernier.

Selon le communiqué du SNM, cette décision a été prise à l’issu d’une réunion tenue lundi en présence du premier président de la Cour suprême, comme intermédiaire, le président du l’Union des avocats, du président du SNM ainsi que de deux représentants du bureau exécutif et du secrétaire général du ministère de la Justice.

« Les revendications principales mentionnées dans le premier communiqué datant du 26 octobre ont été satisfaites », assure le SNM. D’abord, en ce qui concerne l’indépendance de la justice, le SNM a indiqué qu’un « atelier de travail sera ouvert prochainement pour l’enrichissement de tous les textes liés à l’indépendance de la justice, ainsi que la proposition de nouveaux textes de loi ».

Par ailleurs, il a été convenu que les juges transférés vers d’autres wilayas puissent soumettre des recours. Ceux qui ont participé à la grève des magistrats et ont quand même accepté la décision de transfert, sont invités à rejoindre leurs lieux de travail dès demain.