CARE OCA
Face à l’urgence d’une relance de l’économie algérienne, après deux décennies de gestion chaotique entachée de prédation et de réflexes rentiers des richesses du pays, le think tank algérien Care (Centre d’action et de réflexion autour de l’entreprise) organise une table ronde, ce 22 juillet, en vue de dégager les priorités d’une feuille de route de l’économie nationale.

Une brochette d’experts de haut rang est invitée à ce rendez vous qu’abritera l’hôtel Sofitel d’Alger.  L’approche se veut concertée afin de définir les prochaines politiques de développement et d’évaluation de l’action gouvernementale. Le panel  réunira trois groupes d’experts autour de trois thématiques lesquelles se veulent autant d’interrogations ; – Quelles mesures pour préserver et régénérer les grands équilibres budgétaires et de balance des paiements ?

– Diversification économique et soutien à l’investissement : quels leviers de politique économique ?

– Cadre de gouvernance et éthique des affaires : quelle mise à jour 

Care n’a de cesse, depuis sa création, de plaider en faveur d’une économie forte au diapason des réalités mondiales actuelles.

M Slim Othmani qui est à la tête de Care a d’ailleurs rappelé, à l’occasion de la dernière rencontre  organisée le 12 juin dernier à Alger, et à la faveur de laquelle trois pays européens ont fait part de leur expérience en matière de mutation économique (expériences tchèque, polonaise et hongroise) l’urgence d’une transition économique, alors que l’Algérie se trouve à un carrefour décisif de son histoire.