Le juge du tribunal de Sidi Mhamed rendra son verdict le mercredi 1er juillet dans le procès lié à l’affaire d’Ali Haddad.

A la fin de ce procès, qui a duré cinq jours, la défense a demandé la convocation de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika et de son frère Saïd insisté. Ce qui a été refusé par le procureur, sous argument que cette demande devait s’effectuer au début du procès.

Rappelons que dans cette affaire, les deux anciens, premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal et plusieurs anciens ministres ainsi que trois walis, sont accusés de plusieurs chefs d’inculpation liés à la corruption.

Le procureur de la République a requis 18 ans de prison ferme contre Ali Haddad, et 15 ans contre les deux ex-premiers ministres Ouyahia et Sellal. Aussi, il a été requis 20 ans de prison contre l’ancien ministre de l’industrie en fuite, Abdessalem Bouchouarab, et 8 ans contre plusieurs autres ministres inculpés dans cette affaire.