La direction de la prison de Koléa a interdit ce mercredi matin, aux avocats de rendre visite au détenu d’opinion Karim Tabbou, qui souffre de problèmes de santé, indique le frère de ce dernier.

Les avocats ont été informés par la direction de la prison que Karim Tabbou se trouve toujours dans l’infirmerie. Du coup, il ne peut recevoir de visiteurs.

« Les avocats se sont déplacés ce matin à la prison de Kolea pour rendre visite à Karim, ils n’ont pas pu le voir sous prétexte qu’il est toujours à l’infirmerie », lit-on dans le message posté par Djafar Tabbou, le frère de Karim.

Les avocats et des ONG internationales de défense des droits de l’homme ont qualifié le procès et la condamnation en appel de Karim à un an de prison ferme, de « scandale » voire de « tache noire dans l’histoire de la justice algérienne ».

Pour rappel, Tabbou a été jugé hier, en appel sans la présence de ses avocats qui n’ont pas été informés de la programmation du procès qui s’est déroulé malgré l’évacuation du détenu vers l’infirmerie suite à un problème de santé.