Après l’arrestation de l’avocat et militant des droits de l’homme, Salah Debouz, dimanche à Alger, l’Union nationale de l’ordre des avocats a appelé à un gel de ses activités mardi 9 avril pour apporter son soutien à l’avocat et dénoncer « une arrestation arbitraire de la part des autorités ».

Me Salah Debouz qui a été arrêté par les forces de l’ordre dimanche devant son cabinet à Alger, a été transféré à la wilaya de Ghardaïa, où un mandat d’arrêt a été émis contre lui par le procureur général du tribunal de Ghardaïa. Me Debouz est censé comparaître aujourd’hui devant le juge.

Selon l’ordre des avocats, ce mandat d’arrêt est « lié à d’anciennes affaires que l’avocat a défendu à Ghardaïa ». Il assure aussi que ce mandat d’arrêt est « une grave atteinte à la Constitution et n’a aucun fondement réel ni juridictionnel ».

بيان مجلس الإتحاد الوطني لمنظمات المحامين …#الحرية_للاستاذ_صالح_دبوز …#free_salah_dabouz

Gepostet von Lassakeur Omar Farouk am Montag, 8. April 2019