L’organisation des avocats de la wilaya de Bouira a organisé aujourd’hui, mardi un grand rassemblement de protestation au niveau du siège de la cour.

Les avocats ont réitéré encore leur plein soutien au mouvement populaire. Les hommes et femmes en robes noires ont tenu à exprimer leur déception quant à la non-satisfaction des revendications réelles du peuple.

« Nous les avocats nous étions à l’avant-garde dans le soutien au mouvement populaire pacifique, qui malheureusement voit ses objectifs non concrétisées par le pouvoir en place», déplorent-il.  « Non au système corrompu », « Oui au changement radical », et « l’organisation des avocats demande la mise en œuvre de la solution politique », pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants.

 « Nous allons poursuivre les actions de protestation jusqu’à ce que les revendications du peuple soient prises en charge. Nous refusons catégoriquement l’organisation des élections présidentielles du 4 juillet prochain, et tant que cette date est maintenue par le système qui campe toujours sur sa position, nous ne lâcherons pas prise », dira Me Ouafya Sidhoum, présidente du barreau de Bouira.

 Me Ghania Becheur, membre du barreau et chargée des relations publiques et de la formation nous dira à son tour : « nous avons décidé de protester tous les mardis pour nous solidariser avec le mouvement populaire. Nous avons remarqué également qu’il n’y pas de suites concrètes dans les revendications émises par le peuple, hormis l’abdication du président de la République ». Elle ajoutera : « nous allons organiser des marches prochainement, pour maintenir la mobilisation ».