Comme toutes les franges de la société, des dizaines de milliers de jeunes promoteurs Ansej et Cnac ont marché ce matin dans la ville de Tizi-Ouzou.

Venus de plusieurs wilayas du pays, ces jeunes qui croulent sous les dettes contractées auprès des banques sont venus pour appeler le système à « dégager ».

C’était dans une ambiance très calme que ces derniers ont arpenté le chemin de l’université de Tizi-Ouzou pour se diriger vers l’autre bout de la ville en scandant des slogans « Non au prolongement du quatrième mandat » et « système dégage ! »

Parmi les carrés de marcheurs, certains étaient venus de plusieurs wilayas. Des jeunes, des femmes et des moins jeunes ont scandé aussi des slogans pour crier le mal dont ils souffrent depuis des décennies. K.N.A