Dessin publié sur www.presse.dz.com*.

La convention a été signée aujourd’hui entre Mobilis et l’Entreprise de transports urbains et suburbains d’Alger (Etusa). L’opération concernera dans une première phase 20 bus avant d’être étendue à l’ensemble de la flotte de l’ETUSA.

 

 

L’entreprise de transports urbains et suburbains d’Alger (Etusa) a signé aujourd’hui avec Mobilis un accord en vertu duquel ses bus seront connectés à un réseau Internet fixe urbain grâce à la technologie Wifi.

 »Mobilis et l’Etusa lancent, pour la première fois en Algérie, le bus connecté », indique un communiqué de l’opérateur historique algérien de téléphonie mobile. Cette opération, ajoute-t-il,  »a pour but l’amélioration de la prestation de services aux voyageurs de l’Etusa, en (leur) offrant un confort technologique pour mieux apprécier les déplacements ».

L’opération porte, dans un premier temps, sur la connexion via le Wifi d’une vingtaine de bus de l’Etusa à un réseau local d’Internet. La plateforme de ce réseau, assurée par une entreprise de communication, est disponible dans les quartiers algérois à forte densité humaine : 1er Mai, Ben Aknoun, Place des Martyrs, El Harrach, place Audin et El Harrach. Les voyageurs qui prennent les autobus de l’Etusa à partir de ces quartiers vers les autres stations de la ville d’Alger pourront surfer gratuitement sur la Toile. Le nom d’utilisateur sur ce réseau est  »WIFIETUSA22100 » tandis que le mot de passe  »ETUSA2015 ».

L’opération sera progressivement étendue à tous les 250 véhicules de l’entreprise et bientôt, les Algérois pourront, pour un ticket de 20 dinars (0,18 euro environ), faire le point à point entre les stations de bus, le temps de consulter leurs courriels ou partager des phots.

Le service sera d’autant apprécié que les trajets des bus de l’Etusa offrent la possibilité de partager des images de la côte algéroise, entre les quartiers de la place des Martyrs vers Bab El Oued et au-delà Bologhine (ex-St-Eugène), Raïs Hamidou (la Pointe Pescade) et la Madrague.

En Algérie, il y a plus de 9 millions d’abonnés aux différentes formules d’accès à l’Internet, selon les déclarations faites à la mi-mars 2015 par la ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Zohra Derdouri.

 

(*). Le dessin en Une a été également publié sur www.presse.dz.com