Des étudiants ont organisé des rassemblements et des manifestations dans plusieurs campus universitaires, dimanche, par pour exprimer leur colère contre le pouvoir et leur rejet total du gouvernement Noureddine Bedoui.

A la fac centrale d’Alger, les étudiants ont manifesté à l’intérieure de l’université et ont fustigé la répression policière du Hirak ce vendredi 12 avril. Ils scandent « Ya lilaar ya lilaar policier wella heggar » (oh la honte oh la honte, le policier est devenu répresseur).

Les étudiants ont aussi appelé leurs camarades à sortir et manifester contre le système et à ne pas craindre d’une « éventuelle année blanche ».

De leur côté, les étudiants de la faculté de médecine de Ben Aknoun manifestent dans l’enceinte de l’université depuis 9h du matin.