Les étudiants sont sortis aujourd’hui pour appeler au changement du système politique en place.

A Alger, pour leur 16eme grande manifestation, les étudiants ont décidé de marcher de la Place des martyrs vers la grande Poste et la place Maurice Audin. Ce qu’ils ont réussi à faire sans incident.

Vers 10h, ils se sont dirigés vers la Place Audin en passant par le square Port Said, les rues Ali Boumendjel, Larbi Ben M’Hidi, Pasteur, Abdelkrim Khettabi. Une fois en face la Grande Poste, ils se sont dirigés vers le boulevard Amirouche puis la rue Richelieu.

Les slogans scandés lors de cette marche ont été très critiques envers le pouvoir en place. Les manifestants ont exprimé leur rejet du dialogue proposé par Abdelkader Bensalah lors de son dernier discours. Ils scandaient aussi des slogans hostiles à Nourreddine Bedoui, Premier ministre, Gaid Salah, vice-ministre de la Défense.

Les principales rues entre la Place des Martyrs en la grade poste ont été fermés par les force de l’ordre, à l’instar du Boulevard Zighout Youcef et le Boulevard Abane Remdane. Les étudiants ont à maintes fois évité d’entrer en contact avec eux.

Les centaines d’étudiants n’ont pas manqué de faire part de leur détermination à poursuivre leur mouvement. “Dites aux voleurs que nous ne nous arrêterons pas” (en Arabe : koulou lessrakin maranach habssine), scandaient-ils, ou encore “Ce sera vous ou nous, nous ne nous arrêterons pas”.