Durant les neuf premiers mois de l’année en cours, les exportations des hydrocarbures de l’Algérie ont enregistré une baisse de 12,52%, selon la direction générale des Douanes (DGD).

Ainsi, les exportations des hydrocarbures se sont stabilisées à 25,28 milliards de dollars, contre près de 28,89 milliards de dollars à la même période en 2018.

Ces exportations ont représenté l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger, soit 92,91% du volume global des exportations, relève la DGD.

Pour les exportations hors hydrocarbures, elles restent toujours marginales, avec près de 1,93 milliards de dollars, ce qui représente près de 7,1% du volume global des exportations, contre 2,17 milliards à la même période en 2018, en baisse de 11,26%, précisent les données de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

La balance commerciale a connu un déficit de 5,22 milliards de dollars en 2019

La balance commerciale de l’Algérie a connu un déficit de 5,22 milliards de dollars durant les neuf premiers mois de 2019, contre un déficit de 3,16 milliards de dollars à la même période en 2018, selon les chiffres de la DGD.

Ainsi, les exportations algériennes ont atteint près de 27,21 milliards de dollars durant les neuf premiers mois 2019, contre 31,07 milliards à la même période de l’année dernière. Ce qui représente une baisse de 12,43%, indique la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Les importations ont, pour leur part, enregistré une baisse de moins de 5,27%. Elles ont atteint près de 32,43 milliards de dollars pour les neuf premiers mois de 2019, contre 34,23 milliards, pour la même période en 2018.

Concernant les exportations, elles ont assuré la couverture des importations à hauteur de 83,90%, contre 90,76% à la même période de l’année précédente.