L’instabilité politique a porté un coup dur à l’attractivité de l’Afrique du Nord aux IDE (DR)

L’Afrique du nord a enregistré une baisse de 1,3% des investissements directs étrangers (IDE) durant l’année 2013, en s’établissant à seulement 14 milliards de dollars, révèle un rapport de la CNUCED. En cause, l’instabilité politique et sociale qui fait fuir les investisseurs internationaux.

Cette évolution contraste avec la tendance haussière de 11%, enregistré en 2013 dans la majorité des autres régions du monde, indique l’organisation onusienne, son rapport mondial sur les IDE. Ces derniers ont atteint 1.461 milliards de dollars en 2013 (contre 1.317 milliards de dollars en 2012), précise le document de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement.
Ce sont les pays en développement qui ont attiré le plus d’IDE avec 759 milliards de dollars (en hausse annuelle de 6,2%), représentant 52% des flux mondiaux des investissements, tandis que les pays développés ont recueilli 576 milliards de dollars d’investissements étrangers (en hausse de 11,6%).
Quant aux pays de transition (Europe de l’est notamment), leurs IDE ont connu une augmentation spectaculaire de 45% en une année en passant de 87 milliards de dollars en 2012 à 126 milliards de dollars en 2013.
Climat des affaires défavorable en Afrique du nord
Ainsi, à titre comparatif, la part des investissements étrangers dans les pays de l’Afrique du nord a représenté, respectivement, 1,8% des IDE engagés dans les pays en développement et 0,09% des IDE à travers le monde. La CNUCED explique cette mauvaise performance dans la région de l’Afrique du nord par le climat des affaires qui demeure insuffisamment incitatif ainsi qu’aux tensions politiques et sociales persistantes dans certains pays de la région.
Par contre, l’Afrique subsaharienne a réalisé un chiffre relativement meilleur avec une hausse de 10% des IDE, qui se sont établis à 42 milliards de dollars en 2013 contre 39 milliards de dollars en 2012.
Le Top 10 mondial des pays récipiendaires des IDE en 2013 sont les Etats-Unis (159 milliards de dollars), la Chine (127 milliards de dollars), la Russie (94 milliards de dollars), les îles vierges britanniques (92 milliards de dollars), Hong Kong (72 milliards de dollars), le Canada (64 milliards de dollars), le Brésil (63 milliards de dollars), Singapour (56 milliards de dollars), la Grande-Bretagne (53 milliards de dollars) et l’Irlande (46 milliards de dollars).