Une grande marche des médecins, des praticiens spécialistes et du corps médical, a été également organisée.

Des magistrats ont organisé une action de protestation dans l’esplanade de la Cour de justice de Bouira. Les magistrats ont été rejoints en signe de solidarité, par les avocats qui étaient en grand nombre, les huissiers de justice, les notaires, et même les experts agrées auprès des tribunaux « Une Algérie forte et un Etat de droit », « Merci au peuple d’avoir éveillé nos consciences », « Non à la violation de la Constitution », et « Non à  l’instrumentalisation de la Justice », pouvait-on lire sur les banderoles des manifestants.

 Un magistrat à lu une déclaration dans laquelle il exprimé le soutien de sa corporation aux  manifestants. « Nous pouvoir judiciaire, demandons le respect de la constitution, et l’autonomie de la justice», pouvait-on lire sur la déclaration.

Les blouses blanches s’insurgent contre l’injustice sociale

Une grande marche des médecins, des praticiens spécialistes et du corps médical, a été également organisée. La marche a démarré à partir du centre hospitalier Mohamed Boudiaf de Bouira. Les manifestants ont parcouru les principales artères de la ville. « Your time is over old man » (ton temps est fini vieil homme) , «  Vous avez volé nos avoirs, ne volez pas notre espoir » et « Système corrompu sclérosé épargne nous ta dictature ».