Image: Facebook: Hocine Boumedjane

Dans une déclaration publiée mercredi, les présidents des Assemblées Populaires Communales de la Wilaya de Béjaia ont réaffirmé, hier, à l’issue d’une réunion tenue au siège de la wilaya, leur rejet des élections présidentielles du 04 juillet 2019.

Selon la même déclaration, les maires élus ont appelé, leurs homologues maires du territoire nationale « à marcher ce vendredi 17 mai à Alger », à l’occasion du 13 vendredi de contestations du peuple contre le régime.

Les motifs de ce rejet des élections du 4 juillet sont les mêmes que ceux évoqués lors de la premier rencontre tenue le 16 avril dernier au siège de la wilaya. Les maires estiment que ce référendum, qui sera organisé par le système en place, « ne constituent aucunement une réponse à l’exigence de changement portée par les millions d’Algériens de toutes les régions qui descendent chaque jour dans la rue »

La coordination des maires de Béjaia a lancé un appel à tous les Algériens de « maintenir la mobilisation pacifique, rester vigilants pour déjouer les tentatives de division de la part de nos ennemis car c’est dans l’UNION que réside notre force ».