Le ministre du Commerce Mohamed Benmeradi a annoncé la  mise en place prochaine d’un « guichet unique portuaire et aéroportuaire qui permettrait d’optimiser les opérations du commerce extérieur ».

 

Le ministre des Travaux publics et des transports, Abdelghani Zaalene appelle les opérateurs algériens à investir le marché africain. « Les entreprises, les bureaux d’études et les laboratoires doivent s’intéresser impérativement à ce qui se passe dans les pays africains et essayer de marquer de leur présence sur ce marché », a-t-il déclaré ce samedi lors du Symposium international sur la translogistique, transit et entreposage des marchandises (SITTEM2017) qui se tient à Alger.

Pour le ministre, les opérateurs algériens  doivent répondre aux avis d’appels d’offres et aux consultations qui sont lancés et qui sont, « le plus souvent, accompagnés d’un financement assuré par des institutions financières multilatérales comme la Banque Africaine de développement ou la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique ».

De son coté, le ministre du Commerce Mohamed Benmeradi a confirmé la  mise en place prochaine d’un « guichet unique portuaire et aéroportuaire qui permettrait d’optimiser les opérations du commerce extérieur, ainsi que la mise en place d’une plateforme logistique régionale dotée de chaines de froid et qui seront dédiées spécifiquement aux exportations de produits ».

M. Benmeradi a également annoncé que  le système douanier SIGAD (Système d’Information et de Gestion Automatisée des Douanes) sera introduit dans le système logistique national, ce qui  permettra, selon lui, « une meilleure synchronisation » de la chaine logistique.

Les intervenants lors de ce symposium ont insisté sur l’importance de la réorganisation du domaine de logistique et de l’entreposage, qui sont « des vecteurs importants de toute économie ».