Durant les dix premiers mois de 2019, l’ensemble des prix à la consommation, en Algérie, ont enregistré une hausse de 1,96%, par rapport à la même période de 2018, selon l’Office national des statistiques (ONS), repris par l’agence presse Algérie (APS).

Cette hausse a été tirée, essentiellement, par les produits alimentaires industriels, les biens manufacturés et enfin les services, détaille l’organisme des statistiques, relève le service de l’ONS.     

Ainsi, les produits alimentaires industriels ont connu durant les dix premiers mois 2019 et par rapport à la même période de l’année dernière, une hausse de plus de 1,33%.

Les biens manufacturés est les services ont augmenté respectivement de 4,11% et de 3,56% durant la même période de comparaison.

Par ailleurs, l’ONS a indiqué que les prix des biens alimentaires ont connu une légère baisse de 0,39%, induite notamment, par un recul de 2,08% des produits agricoles frais durant la même période de comparaison. 

Le taux d’inflation à atteint les 2,2% sur un an en octobre 2019

D’un autre côté, l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel de l’Algérie a été de 2,2% jusqu’à octobre 2019, selon l’ONS.

S’agissant de la variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’indice brut des prix à la consommation durant le mois d’octobre 2019 par rapport à celui du mois de septembre, elle est de moins 0,1%, selon les données de l’ONS.

En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une légère baisse de 0,5% en octobre dernier par rapport au mois précédent.

Par ailleurs, l’Office relève des augmentations de prix qui ont caractérisé certains produits, notamment la viande blanche de 4,7%, les œufs de 21% et les fruits de 8,9%, en octobre et par rapport au mois de septembre 2019.

Les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ont également, connu une légère baisse de 0,3%, qui été induite, notamment par la baisse des prix du sucre de 4% et du café de 1,4%, selon la même source. Pour rappel, le taux d’inflation de l’Algérie avait atteint 4,3% en 2018.