L’expert estime que l’énergie électrique remplacera, à terme, les carburants même dans des pays tels que la Chine et l’Inde.  

 

La hausse des prix du pétrole  est une hausse conjoncturelle et ne peut pas s’inscrire dans la durée. C’est l’idée défendue, aujourd’hui, sur Radio M par Tewfik Hasni, ex-vice président de Sonatrach et expert en transition énergétique.

D’après lui le monde se dirige vers une réduction de la consommation des carburants issus du pétrole  au profit d’une plus grande consommation de l’énergie électrique pour le secteur des transports. Secteur qui consomme, aujourd’hui, 80% de la production pétrolière mondiale. L’expert pense que même des pays tels que la Chine et l’Inde iront, à terme, vers l’énergie électrique pour remplacer les carburants classiques.

Pour Tewfik Hasni, les cours du pétrole sont amenés à redescendre inévitablement.