Kouninef
Les employés de KouGc, navire amiral du groupe d’entreprises de la famille Kouninef, ont observé un sit-in ce matin, 26 juin, devant le siège de l’entreprise à Alger.

Composé d’ingénieurs et de cadres, ce groupe de protestataires a dénoncé l’abandon dans lequel ses membres se trouvaient et l’absence d’horizons que la situation faisait prévaloir pour leurs carrières.

Pour rappel les frères Kouninef ont été présentés le 23 avril devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, puis placés en détention provisoire.

Les 4 frères Kouninef, Karim, Réda, Abdelkader et Tarek avaient été interpellés par la brigade de recherche de la gendarmerie de Bab Jdid, à Alger. Ils sont suspectés de « non-respect des engagements contractuels dans la réalisation de projets publics, trafic d’influence avec des fonctionnaires publics pour l’obtention de privilèges et détournement de fonciers et de concessions », selon l’acte d’accusation.