Les trois militants de l’association Rassemblement action Jeunesse (RAJ) interpellés hier près de la Grande poste, à Alger, ont été libérés tard dans la soirées. Il s’agit de Hakim Addad, Ahcene Kadi et Djalal Mokrani.

Les trois militants devaient assister à un rassemblement devant se tenir chaque jour à 17H00.

Maghreb Emergent a également appris que d’autres personnes avaient été interpellées le même jour, puis libérées. Il s’agit de Sabrina Malek, Mohamed Said Dahmani, également militants du  RAJ. Mais aussi  des militants du MDS, à savoir Mohamed Saleh Lounes, Hania Chabane et yacine Rezgui.

D’autres jeunes avaient été également interpellés à la Grande poste.