L’EN de football, une e

Ils l’ont fait ! Les verts ont tenu bon face à la coriace équipe de Russie et réussi à passer le cap historique vers les 8e de finale de Coupe du monde.

Le match a tenu des millions d’Algériens en haleine et les 4 minutes du temps additionnel ont les plus longues de l’histoire de la participation algérienne dans cette prestigieuse compétition mondiale, avant le sifflet libérateur de l’arbitre de la partie.
Les héros du match s’appellent Islam Slimani, le buteur providentiel des Verts et Rais M’Bolhi, dont les spectaculaires parades ont sauvé le camp algérien d’une lourde défaite. Tenus en échec dès la 6e minute de jeu grâce à un joli but de la tête de l’attaquant russe Kokorin, les algériens ont su gérer la partie avec des attaques menées par le trio, Feghouli, Djabou et Slimani. Il aura fallu à ce dernier une troisième frappe de la tête pour battre un gardien russe des grands jours. Le reste de la partie a été géré de manière intelligente, malgré des passages à vide au niveau de la défense qui ont failli coûter la qualification à l’Algérie, n’était-ce un arrêt décisif de Rais M’Bolhi qui a brillé par un remarquable rendement depuis le début de ce mondial Brésilien.