Pierre Achkar, président du syndicat des hôteliers du Liban, a annoncé lundi que 2.060 restaurants et 163 hôtels avaient été gravement endommagés par les explosions du port de Beyrouth, selon le site d’informations Elnashra.

M. Achkar a noté que le coût des réparations se situait entre 100.000 dollars et 14 millions de dollars par hôtel, ajoutant qu’il était difficile d’évaluer les pertes indirectes dues à la fermeture totale ou partielle des hôtels.

M. Achkar a déclaré que plus de la moitié des employés du secteur du tourisme avaient perdu leur emploi en raison des retombées des explosions.

Deux énormes explosions ont secoué le port de Beyrouth le 4 août, touchant les immeubles de toute la capitale. Au moins 177 personnes ont été tuées et 6.000 autres blessées dans cette tragédie.