« Dormez-bien et faites de beaux rèves » c’est en ces termes que Mouadh Bouchareb, coordinateur du Front de libération nationale (PFLN), s’est adressé aux centaines de milliers d’algériens qui ont manifesté hier pour le changement politique et contre un cinquième mandat pour Abdelaziz Bouteflika.

Bouchareb, méprisant, qui s’adressait à ses partisans lors d’un rassemblement tenu à Oran aujourd’hui samedi n’a pas manqué d’accuser certaines parties de instiller un esprit de discorde à l’intérieur du pays et de vouloir plonger l’Algérie dans la guerre civile.

Ceux qui doutent de tout veulent ébranler la confiance en soi de la population a-t-il ajouté. Pour lui les choses sont simples « c’est Allah qui a envoyé Abdelaziz Bouteflika réformer le pays en 1999 ».

Il essaiera aussi de laver la réputation des partisans de l’ex parti unique en affirmant que : « les militants du FLN étaient prêts à mourir de faim pour l’Algérie ». « Nos militants, poursuit -t-il, ne s’achètent pas avec un morceau de cahir, comme le prétendent certains manipulateurs »

Selon de nombreuses sources, le FLN et le RND soutiendraient fortement l’idée d’organiser une manifestation massive appelant à un cinquième mandat pour Abdelaziz Bouteflika. Les propos d’aujourd’hui ne sont pas pour détendre l’atmosphère qui jusque là était bon enfant au sein des contestataires partout dans le pays.