photovoltaïque
La société italienne Fimer active dans le domaine de l’E-mobilité et la production d’onduleurs pour systèmes photovoltaïques, a signé un accord avec le groupe publique Elec El Djazair pour la mise en œuvre en Algérie des systèmes photovoltaïques.

Le protocole d’accord entre l’italien et consortium industriel algérien, fournit un programme de partenariat structuré, qui comprend la production et la mise en service de l’onduleur Station service électrique pour la mise en œuvre du programme décennal de développement de l’énergie solaire initiée par gouvernement d’Alger en mars dernier.

Cette collaboration entre Fimer et Elec El Djazair fait partie d’un projet qui comprend l’installation de 22 000 MW d’énergie alternative dans les 10-12 prochaines années, dont 13 500 MW de l’énergie solaire photovoltaïque, dont la première phase de 4000 MW sera lancé dans les 4-6 prochaines années avec un investissement de 4-5 milliards de dollars.

« Avec cet accord – dit l’ingénieur. Ambrogio Carzaniga, président de Fimer – notre groupe est candidat pour devenir un leader de référence pour l’ensemble du programme d’énergie solaire en Algérie « .

Elec El Djazair est un groupe industriel entièrement contrôlé par l’Etat algérien, qui regroupe 12 entreprises actives dans les secteurs de l’électricité, de l’électronique et des télécommunications. Fimer estime que l’accord avec Elec El Djazair une étape très importante pour augmenter encore ses activités en Afrique du Nord et le reste du continent, où il est déjà présent avec ses produits installés et / ou filiales indirectes en Egypte, la Zambie, le Congo Brazzaville 

Elec El Djazair est une SPA qui regroupe de grands noms comme Enie-Alfatron, Eniem, Sonaric, Filamp, Sitel et d’autres compagnies publiques dans les domaines de l’électronique, l’électrodomestique, l’électrotechnique, les télécoms, l’électrochimie, les câbles et les prestations de services liées aux activités citées plus haut.