LafargeHolcim Algérie a inauguré, lundi, sa première plateforme logistique en Algérie dédiée à l’exportation du clinker à partir du port de Djendjen dans la wilaya de Jijel, annonce le groupe industriel dans un communiqué de presse.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de Monsieur le Ministre du Commerce, Kamel REZIG, le wali de Jijel Abdelkader KELKEL, Abdenour SOUAKRI, Président du Conseil de Surveillance du groupe CILAS.

Cette plateforme, première du genre en Algérie est une collaboration « entre le Groupe LafargeHolcim Algérie et la filiale Rail Logistique du Groupe SNTF (Société nationale du transport ferroviaire) », indique le communiqué de LAFARGEHOLCIM Algérie.

L’enceinte logistique s’étale sur une superficie de 2100 m², elle pourra contenir 10.000 Tonne de clinker soit un tiers de la cargaison à charger sur un navire. Pour rappel, l’Algérie a exporté en 2019 plus de 1,5 millions de tonnes de ciment, notamment vers le Mali et le Niger.

La plateforme logistique, située à 1 km du port de Djendjen, à partir duquel LafargeHolcim Algérie, ambitionne d’exporté près de 800.000 tonnes de clinker de ces usines [LCM à M’sila et de CILAS à Biskra]. La disponibilité de ce stock près du port permettra à LafargeHolcim Algérie de :

  • Eviter les immobilisations prolongées du navire dont le coût journalier avoisine environ 20.000 USD/jour, selon le marché,
  • Préserver la qualité du produit, qui se déprécie au contact de l’eau,
  • Préserver aussi l’environnement en évitant les déperditions du produits et émanation de poussière.

A travers cet investissement LafargeHolcim en Algérie souligne son ambition d’accélérer son programme d’exportation, qui s’inscrit pleinement dans la stratégie consistant à assurer des débouchés commerciaux, alors que la production nationale de ciment est devenue sur-capacitaire.

Avec un objectif d’exporter 2 millions de tonnes en 2021, toutes nos unités de production sont mobilisées dans la bataille de l’export, confirmant ainsi, notre engagement sans faille à contribuer au développement économique et social du pays et à la diversification des revenus extérieurs hors hydrocarbures.