La production de pétrole libyenne a pâti depuis 2011 de l’instabilité politique (photo non signée, publiée sur Emerging Equity.org).

L’Organisation des Nations unies ONU reconduit la résolution portant interdiction d’exporter illicitement le pétrole Libyen. Cette résolution est assortie du maintien de l’embargo sur les armes dans ce pays.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, en effet, une résolution visant à proroger l’interdiction des exportations illicites de pétrole depuis la Libye, sachant que l’interdiction actuelle expire ce 15 février.

Cette interdiction concerne également  le pétrole brut et les produits pétroliers raffinés. Cette résolution demeure en vigueur, jusqu’au 30 avril 2021. Désignée par le numéro 2509, cette résolution a été votée par la majorité mais la Russie lui a opposé son véto.

La même résolution prolonge également le mandat du groupe d’experts assistant le comité des sanctions contre la Libye du Conseil de sécurité jusqu’au 15 mai 2021.

Selon la résolution, le groupe d’experts devrait soumettre au Conseil de sécurité un rapport intérimaire sur ses travaux d’ici le 15 septembre 2020 et un rapport final avec ses conclusions et recommandations le 15 mars 2021, au plus tard.