Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé, mardi à Brazzaville, les Etats membres de l’organisation continentale à promouvoir le partenariat public-privé.
« Il est important d’entrevoir les partenariats public-privé au niveau africain et international pour développer le potentiel du secteur privé en tant qu’acteur clé du développement », a-t-il déclaré à l’ouverture du Forum Investir en Afrique.
Cette 5e édition du forum est organisée en partenariat avec la Banque mondiale et la Chine sur le thème « Tirer parti des partenariats pour promouvoir la diversification économique et la création d’emplois dans les économies africaines ».
Pour le président de la Commission de l’UA, ces retrouvailles se tiennent à un moment important où l’Afrique s’active à la mise en place de la zone de libre-échange continentale (ZLECA).
De son côté, le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, a appelé à la solidarité entre les pays africains en vue de l’intégration continentale.
« Le futur africain, notre futur commun, ne saurait se bâtir sur l’autarcie ou l’égoïsme des ilots de prospérité. L’Afrique et la Chine offrent le panorama d’un espace de coopération optimiste avec des perspectives que nous pouvons donc rapidement concrétiser », a-t-il indiqué.
Le chef de l’Etat congolais a aussi insisté sur la faisabilité des projets intégrateurs dans la sous-région tels la construction du pont route-rail entre Brazzaville et Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), du barrage hydroélectrique de Cholet entre le Congo et le Cameroun.
Notons que les quatre précédentes éditions du Forum Investir en Afrique se sont tenues à la fois en Afrique (Ethiopie et Sénégal) et en Chine. L’édition de Brazzaville s’est ouverte en présence des présidents Denis Sassou NGuesso du Congo, Paul Kagamé du Rwanda, Joao Lourenço d’Angola, Faustin Archange Touadera de la République centrafricaine et Félix Tshisekedi de la RDC.