Mahieddine Tahkout

Mahieddine Tahkout, homme d’affaires et patron d’une usine de montage de voitures Hyundai, a été interdit à son tour de quitter le territoire algérien. Il a été refoulé ce dimanche 31 mars 2019 à l’aéroport international d’Alger, indique le journal en ligne Huffpost Algérie, citant des sources internes à la Police Algérienne des Frontières (PAF).

Selon le même journal,  » l’avion privé de l’homme d’affaires a également été mis sous scellé. Il n’a actuellement pas le droit de s’en approcher”, indique la même source au site, sans donner plus de détails.

Le site rappelle aussi que « M. Tahkout n’est pas le seul homme d’affaires visé par une interdiction de sortie de territoire. Ali Haddad a également été refoulé cela fait une dizaine de jours dans le même aéroport puis intercepté ce matin au poste frontalier de Oum T’boul ».

« Cette mesure concernait également tous les hauts cadres, DG et P-DG d’entreprises publiques, soumis à une autorisation spéciale pour quitter le territoire » conclu la même source.

Tahkout fait un démenti

L’homme d’affaire a démenti son arrestation lors d’une intervention sur la chaine télé Numidia-TV, qui appartient à son groupe. Il a déclaré qu’il n’a pas « quitté son bureau sis à Reghaia à Alger et n’a pas essayé de sortir du territoire national ». Affaire à suivre…