Photo non signée publiée sur : http://www.atlasinfo.fr.

 

 

                                         

 

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron effectue une visite personnelle à Rabat. Il devait arriver ce mercredi en début d’après midi, et repartira demain jeudi. Cette visite, selon des conseillers du président, sera ‘’strictement personnelle’’.

 

 

L’entourage du président Français, cité par la presse, est affirmatif : il s’agira d’une rencontre ‘’simple, rapide et dont le seul objectif est de permettre aux deux chefs d’État de faire connaissance’’.  L’agenda de cette visite est bref : arrivée le 14 juin, en début d’après-midi, et départ le lendemain, le 15 juin, dans la matinée. A Rabat, Emmanuel Macron ne sera accompagné que de son épouse et de ses proches collaborateurs. Il n’y aura aucun membre du gouvernement ni du patronat français à ce ‘’voyage express’’, sur ‘’invitation de Mohammed VI.’’

Au palais de Rabat, où il sera reçu par Mohamed VI, le président français abordera avec son hôte les relations franco-marocaines, et des sujets régionaux, dont la Libye et la crise actuelle dans le Golfe, avec la mise au ban par Riadh du Qatar.

Dans l’entourage du président Macron, on évoque des discussions entre les deux chefs d’Etat sur une éventuelle médiation dans la crise du Golfe.  ‘’Le roi du Maroc et le président Emmanuel Macron se concerteront sur ce que chacun pourrait apporter à cette médiation’’, indique une source dans l’entourage du chef de l’Etat français, citée par la presse marocaine. Depuis l’éclatement de cette crise, ce dernier s’est déjà entretenu avec les chefs d’État directement impliqués, appelant au dialogue et à l’apaisement.

Il y aura également d’autres points de discussions entre Emmanuel Macron et Mohamed VI : la coopération économique en Afrique, la lutte contre le changement climatique et le volet de la coopération sécuritaire et la lutte antiterroriste.

Aujourd’hui, en fin d’après-midi, le président français donnera une conférence de presse avant de rejoindre Mohammed VI pour un Iftar en son honneur.

Coïncidence du calendrier, la visite ‘’personnelle’’ d’Emmanuel Macron au Maroc intervient au moment où son chef de la diplomatie, Yves Le Drian, est à Alger pour, notamment, préparer le menu des travaux de la prochaine haute commission mixte algéro-française.