Le chiffre d’affaires du Groupe Office Chérifien des Phosphates (OCP) a affiché une hausse de 20% au premier trimestre 2019, pour atteindre 1,3 milliard de dollars (12,6 milliards de dirhams) contre 1,07 milliard de dollars (10,4 milliards de dirhams) au premier trimestre 2018, a annoncé le groupe sur son site internet.
Selon lui, cette performance a été soutenue d’une part par l’augmentation des volumes exportés d’acide et d’engrais, et d’autre part par la hausse des prix sur les trois segments (roche, acide et engrais), ce qui a largement compensé la légère baisse des volumes d’exportations de la roche.
Ainsi, la marge brute a bénéficié d’un chiffre d’affaires en nette progression et d’un mix produit optimisé, enregistrant un bond de 42% à neuf milliards de dirhams, contre 6,3 milliards de dirhams il y a un an. Les prix des matières premières sont quant à eux restés relativement stables pour le soufre et en baisse pour l’ammoniac.
Le résultat d’exploitation a atteint 2,5 milliards de dirhams, en amélioration par rapport au premier trimestre de l’année 2018.
Quant aux dépenses d’investissement, elles se sont chiffrées à 2,25 milliards de dirhams au premier trimestre 2019, contre 2,9 milliards de dirhams à la même période de l’an dernier, précise le Groupe OCP.