Pour la plupart des experts nationaux, les réponses passent aujourd’hui par la remise en cause du modèle rentier

 

Selon l‘Onhym, la mise en production de ce puits permettra de renforcer la production de gaz déjà existante dans ce bassin et contribuera éventuellement à alimenter les industries de la région.

 

 

Le débit du nouveau puits on shore Ksiri West-A (KSR-A) va permettre sa mise en production rapidement a annoncé dans un communiqué Circle Oil, la compagnie irlandaise « junior » opérant au Maroc. « Nous sommes ravis des résultats du puits KSR-A. Le débit atteint lors des tests sur le puits se situe dans la fourchette haute de nos prévisions, et le puits va maintenant être raccordé à notre infrastructure existante et mis en production dès que possible. Ce gaz sera vendu à un prix fixe, non  sujet aux fluctuations des prix, » a déclaré Mitch Flegg, directeur de la production chez Circle Oil. Situé dans le permis de recherche Sebou, le puits KSR-A au nord-est de Kénitra est d’une production modeste. Il sera intégré à l’infrastructure existante dans la région exploitée par Circle Oil, souligne L’Usine Nouvelle.

Démarré le 31 août, le forage du puits KSR-A a atteint une profondeur totale de 1890 m mesurée le 19 septembre. Le taux maximum constaté est de 8 millions de pieds cube par jour (0,22 mètres cube).  Néanmoins, l’Office National des Hydrocarbures et des Mines au Maroc (Onhym), partenaire de  Circle Oil, relativise sur le fait que les volumes estimés restent modestes, à l’instar de ceux découverts auparavant sur ce permis, tout en précisant que le puits sera équipé pour une production future. Selon l’Onhym, la mise en production de ce puits permettra de renforcer la production de gaz déjà existante dans ce bassin et contribuera éventuellement à alimenter les industries de la région.

 

La société irlandaise est également présente en Tunisie où elle dispose d’un permis d’exploration sur le bloc Mahdia pour trois ans, jusqu’au 19 janvier 2018. Le permis offshore Mahdia couvre une superficie de 1167 miles carrés et comprend le puits EMD-1  qui a été foré par Circle Oil en août 2014.Circle Oil, qui en est actuellement l’opérateur et détient une participation directe de 100% dans le permis Mahdia, a annoncé que ce puits  a rencontré des indices notables de pétrole.

L’accord d’extension du permis comporte l’engagement à forer un puits d’exploration et un puits d’évaluation, ainsi que l’obligation d’acquérir 115 miles carrés d’étude sismique 3D.