Les compagnies aériennes British Airways et Royal Air Maroc ont signé récemment un accord qui porte sur le partage de code sur les lignes aériennes des deux compagnies reliant les villes de Casablanca et Agadir à Londres, indique vendredi un communiqué de RAM parvenu à Xinhua.

Cet accord, qui entrera en vigueur à partir du 20 février, quelques semaines avant l’adhésion de la compagnie aérienne marocaine à l’alliance Oneworld, offre plus de flexibilité sur les vols reliant Londres Heathrow et Marrakech, souligne la même source.

Le premier Code-share de British Airways en Afrique apportera aux clients de cette compagnie davantage de choix de services entre l’aéroport londonien Heathrow et Marrakech. Ce dispositif offrira également un accès quotidien au hub de Royal Air Maroc à Casablanca, qui n’est actuellement pas desservi directement par British Airways.

Casablanca servira également de plaque tournante idéale pour les correspondances vers les destinations africaines de Royal Air Maroc, notamment vers Abidjan en Côte d’Ivoire, Freetown au Sierra-Leone ou encore Agadir au Maroc, ajoute-t-on.

Quant aux clients de Royal Air Maroc, ils auront accès au dense réseau de British Airways au niveau de l’Angleterre et de la Grande-Bretagne.

“Nous sommes heureux de nous associer à Royal Air Maroc, la compagnie aérienne majeure du Maroc, pour créer notre premier Code-share en Afrique. Non seulement cet accord fournira à nos clients un plus grand choix de vols vers la plus grande destination touristique d’Afrique, en l’occurrence le Maroc, mais il connectera également notre vaste réseau mondial à de nouvelles destinations en Afrique”, se réjouit Chris Fordyce, responsable des alliances chez British Airways, cité par le communiqué.

De son côté, Hamid Addou, le président directeur général de Royal Air Maroc, souligne que “ce nouveau code-share avec une compagnie prestigieuse telle British Airways, confirme le rôle majeur de RAM en tant qu’acteur incontournable reliant l’Afrique au reste du monde. Nous sommes très heureux de cette coopération qui favorisera le développement de notre trafic et l’accès aux réseaux des deux compagnies de part et d’autre”.