Le taux de croissance de l’économie marocaine s’est établi à 0,1% durant le premier trimestre 2020 contre 2,8% pour la même période de l’année précédente, a annoncé mardi le haut-commissariat au plan (HCP), une institution publique marocaine chargée de la statistique.

Dans une note d’information sur la situation économique nationale au premier trimestre 2020, le HCP explique que compte tenu de la baisse de 0,7% des impôts sur les produits nets des subventions au lieu d’une hausse de 1,4%, le produit intérieur brut (PIB) en volume s’est accru de 0,1% durant le premier trimestre 2020.

Aux prix courants, le PIB a connu une hausse de 0,4% au lieu de 4,1% une année auparavant, dégageant ainsi une augmentation du niveau général des prix de 0,3% au lieu de 1,3%, ajoute la même source.

Cette évolution résulte d’une augmentation de 0,9% des activités non agricoles et d’un repli de 5% de celles du secteur agricole, dans le contexte d’une baisse d’inflation et d’une hausse du besoin de financement de l’économie nationale, selon la note.

De son côté, la valeur ajoutée du secteur secondaire, en volume, a connu un net ralentissement de son taux d’accroissement passant de 4,7% au premier trimestre de 2020 à 0,2%, a indiqué le HCP

Cette évolution résulte du ralentissement du rythme d’accroissement des valeurs ajoutées du bâtiment et travaux publics de 1% et des industries de transformation de 0,6%, ainsi que de la baisse de celles de l’industrie d’extraction de 0,4% et de l’électricité et eau de 3,4%.