Les services sécuritaires de la ville marocaine de Nador (nord-est) ont déjoué mercredi une importante opération de trafic international de drogue et procédé à la saisie de 12,8 tonnes de résine de cannabis.
Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), l’opération spéciale a permis la saisie de cette importante quantité de drogue à bord d’un camion portant une fausse plaque d’immatriculation et l’arrestation de trois suspects ayant des antécédents judiciaires.
Les opérations de pointage dans les bases de données sécuritaires ont révélé que l’un des prévenus fait l’objet d’un avis de recherche au niveau national pour l’organisation d’opérations de migration illégale et de traite humaine, a indiqué la même source.
Les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont également permis la saisie d’armes blanches ainsi que de dix plaques minéralogiques immatriculées au Maroc, dont l’origine et les utilisations sont en cours de vérification.
L’enquête se poursuit sous la supervision du parquet compétent pour faire la lumière sur les tenants et aboutissants de cette affaire ainsi que pour rechercher d’éventuels complices, sachant qu’il s’agit, selon les premiers éléments de l’enquête, d’une affaire de trafic de drogue à l’échelle internationale.